Biographie et bibliographie de John Cowper Powys

Publié le par ACKAY

John Cowper Powys était un écrivain, conférencier et philosophe anglais. Il est né le 8 octobre 1872 à Shirley dans le Derbyshire et il est mort le 17 juin 1969 à Blaenau Ffestiniog dans le Gwynedd, au pays de Galles. Enseignant et conférencier en Angleterre, il s'exile aux États-Unis pendant une trentaine d'années pour revenir finir sa vie au pays de Galles.

Sa vie

Le père de John Cowper Powys était pasteur et sa mère était une descendante du poète William Cowper. John était l'aîné de onze enfants et deux de ses frères (Llewelyn et Théodore Francis) étaient aussi écrivains. Ses autres frères et sœurs étaient tous plus ou moins dans les arts.

John a fait ses études à Sherborne School, une école privée pour les garçons située en Angleterre, puis il a rejoint le Corpus Christi College, l'un des 31 collèges de l'université de Cambridge.

Il s'est marié avec Margaret Alice Lyon et ils ont eu un fils. Séparé de sa femme, il a vécu jusqu'à sa mort avec une Américaine : Phyllis Pater.

Sa carrière

Conférencier en Angleterre puis en Europe continentale, John Cowper Powys a continué ses conférences aux États-Unis de 1904 à 1934. Il se fait connaître comme poète et auteur d'essais.

Il commence à écrire des romans qui peuvent rebuter par leur épaisseur et leurs nombreux personnages. En effet, John aime décrire de façon précise et sensuelle le temps, les lieux et les personnages. Il aime aussi les atmosphères mystiques. Il a aussi écrit des ouvrages philosophiques et de critique littéraire.

De passage en Angleterre, il s'installe à Corven au pays de Galles. Il écrit des romans historiques et des œuvres de fantaisie magique, qui peuvent perturber le lecteur à cause de ses références obscures à la mythologie et la culture galloise.

John Cowper Powys est connu pour son engagement contre la vivisection.

Quelques-unes de ses œuvres

Romans

  • "Wolf Solent" (1929).
  • "Les enchantements de Glastonbury" (1933).
  • "Les sables de la mer" (1934).
  • "Camp retranché" (1936).
  • "The brazen head" ou "La tête qui parle" (1956).
  • "Atlantis" (1954).

Essais philosophiques - "Les plaisirs de la littérature" (1938).

Nouvelles - "Romer Mowl and other stories" (publié en 1974).

Poèmes - "Lucifer".

Les autres œuvres - "Correspondances privées" avec Henry Miller (publié en 1994).

John Cowper Powys

Publié dans Littérature

Commenter cet article