La parité dans l'armée

Publié le par ACKAY

Régulièrement, suivant les évènements, on reparle de parité homme-femme. L'Institution militaire n'est pas souvent évoquée car elle est loin de la respecter. Pourtant l'armée a ouvert toutes ses spécialités aux femmes. Elles restent néanmoins minoritaires dans un grand nombre de celles-ci même si l'aspect financier est attrayant.

Parité homme-femme ?

On parle toujours de parité dans une entreprise, au gouvernement, aux élections, dans un conseil d'administration, mais pas souvent de celle de l'armée.

Bien sûr, les femmes ne représentent pas 50% du personnel militaire mais elles ont tout de même une place assez importante dans celle-ci. Elles ont toujours joué un rôle majeur en temps de guerre même si elles étaient cantonnées dans certaines tâches (infirmières, ambulancières, secrétaires). Les combattantes étaient nombreuses mais dans l'ombre.

Une ouverture ?

Les femmes ont su gagner leurs galons avec le temps et de nos jours, toutes les spécialités leurs sont ouvertes, même si pour certaines c'est en nombre restreint.

A elles de prouver qu'elles peuvent assumer leur emploi aussi bien qu'un homme malgré leurs différences physiques et morphologiques.

Restons l'esprit ouvert et ne bloquons pas à cause de vieilles habitudes...

Une égalité

La rémunération dans l'armée respecte mieux la parité que dans une entreprise, car étant indiciaire (c'est-à-dire suivant un indice donné par rapport au grade, au diplôme, à l'ancienneté), elle est donc équivalente à la base pour homme et femme. Les différences se font ensuite sur les spécialités, les primes, les aides aux logements, les aides familiales...

On se rend compte que la parité n'est pas évidente à respecter et pourquoi, coûte que coûte ?

Finalement, pour un milieu assez masculin, les femmes sont mieux acceptées dans l'armée qu'autrefois et peuvent faire de grandes carrières !

N'avons-nous pas eu ces dernières années une femme Ministre de la Défense ?

Female flag officers honor first woman four-starmilitaire

Publié dans Recherche d'emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article